jump to navigation

Microsoft Surface août 5, 2007

Posted by eleguehennec in media, technologie.
2 comments

microsoft_surface_logo.pngJ’ai trouvé dans mon for del.icio.us un lien vers la démo de la technologie Microsoft Surface -merci Olivier. J’avoue avoir été bluffé par cette démo. On y voit un beau produit -en gros une table écran tactile. C’est avant tout une interface utilisateur intuitive qui ouvre des perspectives pour mettre un peu plus l’informatique au coeur de notre quotidien -et le simplifie.

Avant d’émettre une réserve, j’aimerai faire taire les esprits chagrins qui ne manqueront pas de dire que comme tout produit Microsoft, il sera forcément en retard, buggué, bref, qu’il y a peu de chances que cela fonctionne. Soyons honnêtes, quand Steve Jobs nous présente les premières ébauches de ses nouveaux jouets -comme récemment l’iPhone– ils sont loin d’être opérationnels. Acceptons donc que Bill Gates nous fasse partager ses rêves.

J’en viens à ma réserve. Dans ses démos tout est facile : il suffit de poser ses appareils électroniques pour qu’ils interagissent avec le système. Il n’y a que deux façons pour que cela fonctionne : soit le système est basé sur des standards ouverts -et sans DRM, soit tout le monde possède des appareils Microsoft. Une de ces deux hypothèses garantirait le succès du système. J’ai peur que ce ne soit pas celle sur laquelle table Bill Gates…

Pour les curieux :

Liberté, égalité, etc. juin 20, 2006

Posted by eleguehennec in foi, media, politique.
1 comment so far

LogoC'est en sortant un matin du train que j'ai découvert l'affiche commémorant le cinquantième anniversaire du planning familial. Liberté, Egalité, Sexualité… Sans vouloir discuter de l'importance de la sexualité, ce slogan reflète bien le peu de cas qui est fait en France du troisième volet de notre devise républicaine.

Combien de fois la formule a-t-elle été détournée ? Laïcité ou responsabilité, P2P ou vérité, autant de possibilités utilisées dans les slogans. En 1985, Jean Yanne réalise un film intitulé Liberté, égalité, choucroute. Et dernière en date, la glorieuse équipe de France de football a choisi comme devise Liberté, égalité, Jules Rimet !

Sans donner trop d'importance à ce qui ne sont finalement que des jeux de mots, la pratique est néanmoins symptomatique de l'importance donnée dans notre société à la fraternité. Car laissées seules, liberté et égalité produisent une société bien égoïste : « Egaux en droits, libres de faire ce qu'il nous plaît, nous avons les mêmes chances ; à présent, chacun pour soit ! ».

Qu'est-ce que la fraternité ?

Etymologiquement, la fraternité c'est considérer l'autre comme son frère, comme quelqu'un auquel nous sommes liés, envers lequel nous avons des responsabilités. Plus qu'égaux et libres, nous sommes engagés à nous venir en aide. En d'autres termes : « Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fit ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez en recevoir ».

Je ne peux m'empêcher de penser au commandement de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres ». Voici un défi pour l'église : réussir là où la république patauge !

Comment espionner ses collègues… mars 20, 2006

Posted by eleguehennec in internet.
6 comments

… grâce à del.icio.us !

Voici donc le manuel utilisateur du piège à collègues :

  1. mettre dans son compte del.icio.us un lien vers sa messagerie d’entreprise
  2. surveiller patiemment le lien ainsi placé en attendant qu’un collègue ne crée lui aussi un compte del.icio.us

Lorsqu’un autre utilisateur référence le même lien, il ne peut s’agir que d’un collègue, facilement identifiable grâce au nom de l’utilisateur. Vous pouvez alors espionner les activités de ce collègue (centre d’intérêts, établissement bancaire fréquenté, services web utilisés, etc.). Pour peu qu’il utilise le même mots de passe partout, vous pouvez vous lancer dans le phishing

Il ne vous aura pas échappé que ce système est symétrique. Mais le piège à collègues existe aussi en version furtive : en déclarant le lien en privé. Et le temps que votre collègue nouvel utilisateur comprenne les subtilités de cette fonctionalité, il sera déjà tombé dans votre piège.